Mêmes les animaux rient.

Les animaux rient-ils? ont il le sens de l'humour? voilà les questions que des enfants m'ont un jour posées... et je n'avais aucune réponse à leur fournir...maintenant je sais!

Au contraire de ce qu'écrivait Rabelais au XVI°siècle " Le rire est le propre de l'homme", on sait, maintenant, qu'il n'en est rien, pas plus,   que l’humour. Le rire, c’est prouvé, est présent,  dans le règne animal : singes, gorilles, chiens, rats, dauphins…rient aussi.

Le rire, ce langage universel,  présent chez les hommes quelles que soient leurs races,  leurs cultures, leurs langues, est aussi commun à nos ancêtres, les primates.

Différentes études menées, dans  plusieurs zoos et dans un orphelinat pour animaux,  par la zoologiste et psychologue Marina Davilla-Ross et son équipe, ont permis d’enregistrer des gloussements émis par des jeunes chimpanzés, gorilles, et autres orangs-outans lorsque les gardiens leur chatouillaient pieds, paumes de main ou aisselles. Ces  sons  comparés aux rires de jeunes enfants stimulés de façon identique ont permis d’en déduire qu’ils étaient semblables aux  rires.

D’autres animaux rient aussi lorsqu’ils sont chatouillés, ainsi les rats sont aussi sensibles que nous. Des chercheurs ont remarqué que le rat rit lorsqu’il est chatouillé derrière la nuque mais la fréquence des sons se situant dans des ultrasons, rendent ceux-ci inaudibles  pour l'être humain.

Chez les singes, d’autres observations ont permis d’enregistrer des petites vocalises de type « ah ah » et des grimaces que les singes  poussent et esquissent lorsqu’ ils  jouent entre eux ou sont chatouillés. Au-delà de ces signes de  détente et de plaisir, le rire joue également un rôle social chez les primates. Marina Davilla-Ross a observé que lorsque les singes imitaient leurs rires,  leurs jeux duraient plus longtemps. De même, les chimpanzés intégrés dans un nouveau groupe avaient tendance à copier les rires des autres, ce qui sous-entend que "le rire mimétique renforce les liens sociaux", remarque la chercheuse, "tout en soulignant d’ailleurs que ce type de comportement n’est guère différent de ce qui se passe chez les humains". 

 

Et l'humour avec ça.... l’histoire que rapporte Frans de Waal montre à quel point les chimpanzés ont également le sens de l’humour : « dans un zoo, un chimpanzé  allait se remplir la bouche d’eau, s’installait calmement devant la grille et quand un visiteur s’approchait lui recrachait l’eau en pleine figure. Les cris et mimiques des autres chimpanzés se roulant sur eux-mêmes et se tapant le front ne lui laissaient guère de doute sur leur réaction. »


(Sciences humaines - n°227- février 2011)