Pour être en bonne santé, l'important est....

de bien respirer.

Il a bien grandi mon N°3, en 2004, quand j'ai découvert le yoga du rire il avait 9 ans, 13 ans plus tard, il en a 22 et est en 2° master, à Liège. Il sera en blocus pendant ces prochaines vacances et en examens en janvier, une période stressante pour lui. Tout comme des milliers d'écoliers et d'étudiants,  les mois de décembre et janvier sont souvent synonymes de plus de stress. Hors le stress fragilise le corps, diminue  la concentration, rend la respiration plus courte, ....

 

Le rire c'est tout l'inverse! C'est un antidote au stress, il  renforce le système immunitaire,  augmente la capacité pulmonaire.

L'un des bénéfices majeurs du rire est d'augmenter le taux d'oxygène dans le cerveau et le corps. Lors d'un fou rire,  l'expiration est plus complète, la vitesse de l'air expulsé peut atteindre 120km/heure. Les poumons,  nettoyés en profondeur, permet à  l'inspiration de se faire plus ample. Lors d'un rire soutenu, on peut, ainsi, apporter 4 à 8 fois plus d'oxygène qu'avec une respiration normale (1/2 litre en moyenne  alors que la capacité du poumon est de 6 litres).

 

 

"Les techniques de respiration profondes augmentent l'apport en oxygène dans les cellules et sont les facteurs les plus importants pour vivre une vie pleine d'énergie et à l'abri de la maladie" Dr. Otto Werburg

 

Rions  beaucoup pendant cette période et bon examens à tous.